Ateliers d'improvisation

Félicitations !

Si vous lisez cette page, c'est sans doute que vous avez déjà un bon niveau à l'harmonica ! Vous savez déjà jouer en note-à-note et vous avez déjà appris plusieurs morceaux. Peut-être savez-vous altérer. Si ce n'est pas encore le cas ou que vous êtes seulement en train de découvrir mes cours sur les altérations et que vous ne les maîtrisez pas encore, pas de panique : la formation sur l'improvisation vous ouvre ses portes, à vous aussi !

En effet, on peut tout à fait improviser sans connaître toutes les techniques de l'harmonica. On peut même improviser avec quelques notes seulement. Bon, le mieux, c'est quand même de savoir jouer les notes soufflées et aspirées et de pouvoir les enchaîner correctement. Si vous ne savez pas faire ça, rassurez-vous : j'ai une formation à ce sujet qui vous sera bien utile. Envoyez-moi un e-mail à bertrand.carbonneaux@harmodiatojazz.com pour en savoir plus sur mes cours pour les grands débutants.

Dans les lignes qui suivent, je m'adresse à vous si vous êtes à l'aise en note-à-note et que vous souhaitez improviser des mélodies, soit à partir de rien, comme ça, spontanément, soit sur la base de morceaux que vous jouez déjà ou que vous aimeriez apprendre à jouer.

L'improvisation, qu'est-ce que c'est ?

Il y a deux manières d'aborder un morceau :

  • soit on joue exactement ce qui est écrit sur la partition,
  • soit on réinterprète le morceau pour le jouer à sa sauce.

Bien évidement, c'est la seconde approche que je préfère. Jamey Aebersold, le saxophoniste qui a tant publié sur l'improvisation jazz, dit que l'on soit jouer un morceau à sa manière, comme si nous l'avions écrit nous-même. Je suis tout à fait d'accord avec cette démarche : le compositeur a écrit une partition pour nous, il est normal de respecter ce qu'il a écrit, mais si l'on trouve de subtiles modifications qui rendent le morceau encore plus joli à notre oreille, il serait dommage de s'en priver.

Ainsi, interpréter un morceau, c'est déjà improviser.

Et puis, on peut essayer de trouver des variations au morceau, s'en servir comme d'un matériau que l'on façonne différemment, à la manière de la pâte à modeler. Le travail du compositeur est une excellente aire de jeux : phrases mélodiques, enchaînements d'accords... C'est avec ces matériaux que l'improvisateur travaille et qu'il compose spontanément d'autres mélodies.

Bien sûr, l'improvisation exige une certaine préparation. Et qui dit "préparation" dit "méthode de travail".

C'est ce que je vous propose dans cette formation : une méthode de travail qui va vous permettre très bientôt d'aborder n'importe quelle improvisation, non pas comme un travail fastidieux et rébarbatif - loin de là - mais comme un jeu !

Vous avez déjà essayé d'improviser, mais...

  • Vous manquez de vocabulaire ?
  • Vous ne savez pas quand vous devez démarrer votre solo ?
  • Vous ne parvenez pas à vous placer rythmiquement ?
  • Ce que vous faites n'a plus rien à voir avec le morceau ?
  • Vous vous sentez frustré et vous n'y trouvez aucun plaisir ?

Je me propose de vous aider !

Smart-Idea1

Savoir improviser, ça ne s'improvise pas : cela demande un travail préparatoire. Pas un travail au sens de "tâches ennuyeuses", plutôt comme un terrain de jeux. Dans tout jeu, quel qu'il soit, il y a des règles à respecter. L'avantage de la musique, c'est que l'on peut faire fi des règles, mais pour les dépasser, il faut d'abord les connaître.

Je vais vous donner plein de trucs que j'ai trouvés, que vous allez pouvoir mettre en application directement sur l'harmonica et qui vont vous permettre d'improviser des mélodies spontanément. Je ne vous imposerai jamais de phrases à apprendre par cœur et à rejouer : vous aurez la possibilité de trouver les vôtres et de ne retenir que celles qui vous plaisent.

L'idée de ces trucs, c'est que ce sont de petits outils simples à appréhender, dont vous allez pouvoir vous servir pour aborder une improvisation. Pour vous enseigner comment vous allez pouvoir vous en servir, je ne resterai pas sur la théorie : nous allons aborder ensemble des morceaux qui vous plaisent et je vais vous montrer comment j'aborde ces morceaux, ce que l'on peut en faire et comment ces outils peuvent être utilisés pour trouver spontanément de nouvelles mélodies.

Moi aussi, j'étais perdu quand j'ai débuté en improvisation !

J'ai commencé à étudier l'improvisation au piano. J'apprenais le jazz, je voulais absolument savoir improviser. Mon rêve était de pouvoir me mettre au piano et d'improviser spontanément de jolies mélodies. Je rêvais de m'installer au fond d'un bar et de jouer pour installer une belle ambiance... Ce rêve est devenu réalité mais les débuts n'ont pas été faciles : mon professeur était très bon pour m'apprendre à jouer mais n'avait pas d'astuces pour me guider en improvisation. Il me faisait juste des démonstrations de ce qu'il parvenait à jouer... Ce n'est vraiment pas la bonne méthode : ce n'est pas en voyant un champion en natation que l'on apprend à plonger...

Je n'ai véritablement su improviser que lorsque j'ai commencé les cours de composition. L'improvisateur étant "un compositeur de l'instant", comme le dit si justement le guitariste et professeur Eric Boell, en étudiant la composition, j'ai découvert des techniques que j'ai pu appliquer à mes improvisations. Et comme j'ai des choix très éclectiques en matière de musique, j'ai rencontré des musiciens professionnels de tous horizons ; la plupart gardaient leurs trucs d'improvisateurs bien secrets, d'autres n'hésitaient pas à me transmettre leur démarche. De plus, j'ai trouvé moi-même des approches différentes, de petits outils qu'il m'est facile de réutiliser quand j'aborde une improvisation.

J'ai compilé toutes ces astuces, toutes ces méthodes de travail... J'enseigne l'improvisation à mes élèves depuis que je donne moi-même des cours de piano et d'harmonica, c'est-à-dire depuis une dizaine d'années. Tous réussissent à improviser, quel que soit leur instrument et le style de musique qu'ils aiment jouer. Même en classique, on peut improviser.

Je vous livre tout cela dans La Ligue des Skippers.

Réalisez votre rêve !

  • Imaginez que vous êtes capable de jouer n'importe quelle mélodie spontanément et que vos mélodies ravissent votre entourage...
  • Imaginez que vous êtes capable d'interpréter n'importe quel morceau à votre manière...
  • Imaginez que vous pouvez proposer des variations ingénieuses d'un morceau...
  • Imaginez que vous puissiez ressentir la musique et qu'elle vous inspire de nouvelles mélodies...
  • Imaginez que vous puissiez jouer des mélodies improvisées su votre harmonica en regardant un tableau ou un joli paysage...

Ce que vous allez savoir faire


très bientôt


grâce à


La Ligue des Skippers

Dans les autres formations que je vous propose, vous avez à votre disposition des modules de cours, chaque mois, que vous pouvez suivre à votre rythme. Il y a des cours théoriques et leur mise en pratique immédiate.

Concernant l'improvisation, j'aurais pu vous faire des cours théoriques également et vous donner quelques exemples d'application. C'est la démarche que j'utilisais autrefois dans mes cours particuliers, mais je me suis vite aperçu que cette méthode d'enseignement ne fonctionne pas pour l'improvisation : en fait, le mieux est que je prenne un morceau qui vous plaise et que vous explique comment j'aborde l'improvisation.

Aussi, plutôt que réaliser des cours théoriques et quelques applications pratiques, je vous propose de participer à des ateliers collectifs, chaque mois.

Comment se déroulent les ateliers d'improvisation ?

Chaque atelier se déroule en 7 étapes.

1. Préparation de l'atelier

La toute première étape consiste à trouver ensemble un morceau qui vous plaise : soit un morceau que vous savez déjà jouer, soit un morceau de votre niveau que je vous propose d'apprendre à jouer. Une fois que nous avons défini ensemble quel morceau constituera notre aire de jeux, je vous envoie :

  • la partition ;
  • la tablature ;
  • la démonstration ;
  • une piste pour rejouer le morceau, accompagné d'un véritable orchestre.

2. Prise de rendez-vous

Nous définissons ensemble une date et un horaire qui vous convienne à tous. Si, de temps en temps, vous ne pouvez pas être présent le jour et à l'heure de l'atelier, pas de panique : tous les ateliers seront enregistrés, vous pourrez accéder à sa rediffusion et même revoir l'atelier autant de fois que vous le souhaiterez.

3. Participation à l'atelier

Pour participer à l'atelier, inutile de sortir de chez vous : vous êtes confortablement installé dans votre fauteuil, votre ordinateur devant vous, prêt à dégainer votre harmonica. Il vous suffit de cliquer sur un bouton pour entrer dans la salle virtuelle où nous nous réunissons. Vous aurez reçu un e-mail avec un lien sur lequel cliquer, je vous expliquerai tout ça en détail. L'avantage est que vous n'avez aucun logiciel à installer !

4. L'atelier en lui-même

Je décortique le morceau devant vous en vous expliquant comment je l'aborde, ce que je repère sur la partition, comment je me sers de ce que je vois pour trouver des idées d'improvisation. Vous-même pouvez participer : je vous poserai des questions, vous pourrez vous-même intervenir pour proposer des idées... Et bien sûr, je vous ferai plein de démonstrations.

5. 1h30 d'atelier chaque mois

Chaque atelier durera 1h, puis je répondrai à toutes vos questions dans la demi-heure qui suivra. En 1h30 en tout et pour tout, vous aurez suffisamment de quoi vous occuper pour le mois à venir. L'idée n'est pas de vous submerger d'informations, mais de vous donner à chaque fois une nouvelle astuce, avec laquelle vous aurez le temps de vous amuser.

6. Proposez-moi vos propres improvisations !

Entre deux ateliers, je souhaite que vous trouviez des phrases d'improvisation, que vous enregistriez celles qui vous plaisent et que vous me les fassiez écouter : pour cela, je vous indiquerai comment m'envoyer des fichiers wav ou mp3 autrement que par e-mail, pour être sûr que je recevrai bien votre enregistrement. Bien sûr, je vous dirai ce que j'en pense. Sans vous juger : l'idée est toujours de vous guider, pas de vous critiquer.

7. Votre travail sera aussi une aire de jeux !

Vos propres improvisations peuvent être également une bonne base de travail pour les autres. A chaque nouvel atelier - dès le deuxième atelier - je prendrai quelques phrases que vous m'aurez envoyées et je les jouerai à mon tour, soit pour donner quelques bonnes idées aux autres, soit pour vous faire comprendre ce qui ne va pas et comment vous pouvez améliorer vos phrases.

Vous ne vous sentez pas encore prêt à participer aux ateliers ?

Je peux parfaitement comprendre que vous ne vous sentiez pas prêt à suivre ces ateliers, parce que, lorsque l'on a déjà essayé d'improviser et que l'on a trébuché, on se sent frustré, voire honteux... Alors, participer à des ateliers pour être jugé...

Mais c'est justement parce que vous vous sentez largué et perdu que j'ai créé ces ateliers. Donc, si vous êtes déjà super bon en improvisation, inutile de rejoindre la Ligue des Skippers : ces ateliers ne sont pas faits pour vous ! Par contre, si vous êtes à la ramasse en improvisation ou que vous n'avez jamais vraiment essayé d'improviser mais que cette activité vous intéresse, alors c'est vraiment le moment de vous lancer car c'est justement pour vous que ces ateliers ont été créés ! Et vous verrez, l'improvisation deviendra un travail ludique !

Vous savez quoi ? Ceux qui réussissent sont ceux qui passent à l'action.

Vous pouvez ne rien faire et vous dire que vous n'auriez sûrement jamais réussi à improviser ; si vous n'essayez pas, vous ne prenez pas le risque d'échouer ! En ne faisant rien, vous échouez, mais vous ne ressentez pas la frustration d'avoir essayé et de n'avoir pas réussi. Mais voulez-vous vivre toute votre vie avec des remords ? Avec des : "Ah, si seulement j'avais osé franchir le pas !"

Encore une fois, ne vous en faites pas si vous vous sentez "nul" ! Vous n'êtes pas le seul et personne n'est là pour vous juger.

Venez donc vous amuser avec nous !

Voici un exemple de ce que vous bientôt savoir faire :

L'improvisation commence à 1:40 et se termine à 2:49. La suite est le thème réinterprété, ce qui est encore un peu de l'improvisation.

Pourquoi avoir appelé


cet ensemble d'ateliers


La Ligue des Skippers ?


 

En fait, j'ai pensé l'ensemble de mes formations comme si vous alliez partir en croisière sur une péniche. Dans la Formation Complète comme dans Le Cercle des Marins d'Eau Douce, les cours sont animés par des personnages de B.D. qui représentent le personnel de bord qui vous accueille dès que vous avez mis le pied sur la péniche.

C'est dans cet état d'esprit que j'ai pensé à ce nom, La Ligue des Skippers. Puisque vous en êtes à un niveau qui vous permet d'improviser, j'imagine que vous êtes prêt à tenir la barre. Or c'est le Commandant, que l'on appelle aussi le "skipper", qui tient la barre d'un bateau.

Êtes-vous prêt à passer à l'action ?

Parlons à présent du coût de


l'adhésion à


La Ligue des Skippers...

Un cours particulier avec moi coûte 40,00 € / h ; chaque atelier dure 1h30, soit un coût par atelier de 60,00 €. A cela, je dois rajouter :

  • le temps que je vais passer à écouter vos improvisations ;
  • à préparer l'atelier suivant ;
  • à m'organiser pour définir une date et un horaire qui vous convienne ;
  • à réécouter l'intégralité de chaque atelier et le découper en chapitres pour que vous puissiez accéder à chaque partie de l'atelier sans que vous soyez obligé de tout réécouter à chaque fois...

J'estime le coût du temps passé à faire tout cela à 80,00 €, soit un coût total de 140,00 €. Mais...

Les ateliers ne sont pas des cours particuliers mais des cours collectifs. Aussi, mon temps d'intervention peut être divisé par le nombre de participants. Pour qu'un atelier soit profitable par tous et que chacun puisse participer, d'après mon expérience, il ne faut pas que vous soyez plus d'une vingtaine. Sinon, je vais passer deux heures à répondre à toutes les questions ; or ce ne serait pas bien de faire des ateliers de trois heures, parce qu'un atelier trop long finit par lasser tout le monde, ce qui n'est évidemment pas le but recherché.

Aussi, je compte faire des ateliers de 20 élèves. Donc, le prix de 140,00 € s'effondre...

Seulement 17,00 € 12 € / mois !

Attention : cette PROMOTION exceptionnelle n'est valable que jusque dimanche 13 décembre minuit !

Au-delà de cette date, l'adhésion sera de nouveau et définitivement à 17,00 € / mois.

 

Oui, vous avez bien lu :

pour seulement 12 par mois, vous pouvez participer à des ateliers d'improvisation mensuels !

Passez à l'action maintenant !

Lorsque vous cliquez sur le bouton ci-dessous, vous êtes redirigé aussitôt sur une page de paiement sécurisé.

Dès validation de votre règlement, votre compte est créé automatiquement  et vous accédez immédiatement à La Ligue des Skippers

Vous recevez aussitôt un e-mail

pour vous inscrire au premier stage d'improvisation.

arrow
Je profite de la promotion exceptionnelle !Mon compte sera débité de 12 € / mois au lieu de 17 € / mois

Chque bancaireVous préférez régler par chèques ou par virements ?

Appelez-moi au 01.83.44.11.74 ou envoyez-moi un e-mail à bertrand.carbonneaux@harmodiatojazz.com : je vous indiquerai aussitôt comment procéder.

D'autres privilégiés suivent déjà mes cours. Voici ce qu'ils en disent :

Comment pourrais-je regretter de m’être abonné !? C’est tout simplement génial et je pèse mes mots. Bertrand transmet toute sa passion, son énergie, et c’est avec un réel enthousiasme que j’ouvre tous ses e-mails. Les progrès sont rapides et flagrants.

 

Rodolphe "Mozart" Pollet

Rodolphe "Mozart" Pollet

Vive l’harmonica avec HarmoChopin . MERCI.

Rodolphe "Mozart" Pollet

Je trouve que la méthode d'apprentissage est très attractive, claire et que les conseils sont très précieux. Je pense que notre professeur nous donne beaucoup de son temps et s’investit à 100%.

 

Bruno Larghi

Bruno Larghi

Le prix ... Le prix ... :-) Je n'ai jamais trouvé d'autres formations ailleurs et sur internet de cette qualité à ce tarif !

J’ai la motivation d'aller plus loin, une vraie joie de vivre de jouer de cet instrument... Je suis devenu très accroc !

Pourtant, je ne connaissais rien à l'harmonica : le début a été très dur mais au bout de six mois de formation, je trouve que mon niveau est très satisfaisant : j'arrive à jouer des partitions, je suis très content. :-)

Je recommande cette formation parce qu'on peut avancer à son rythme en fonction de son temps libre et de ses envies. Mais si cette formation nous donne envie d'avancer, c’est peut-être aussi parce que le prof a une belle énergie et qu'elle est contagieuse... De plus, il est sympathique et j’aime recevoir ses connaissances musicales.

Bruno Larghi

Je profite de la promotion exceptionnelle !Mon compte sera débité de 12 € / mois au lieu de 17 € / mois

Chque bancaireVous préférez régler par chèques ou par virements ?

Appelez-moi au 01.83.44.11.74 ou envoyez-moi un e-mail à bertrand.carbonneaux@harmodiatojazz.com : je vous indiquerai aussitôt comment procéder.